LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES

LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES
CLIQUER SUR LE SCEAU POUR ACCEDER A NOTRE SITE WEB

jeudi 31 décembre 2015

LA COMMANDERIE "L'HERMINE EN VAILLAMPONT" DE BRUXELLES ADHERE A LA FEDERATION

Bonjour à tous et toutes
Je viens de recevoir la demande d'adhésion suivante d'une nouvelle Commanderie du RER à Bruxelles, souchée sur la Loge TRISKELL :

***

La Commanderie « L’hermine en Vaillampont »
La Commanderie de Vaillampont est attestée depuis 1209, par une charte de  la famille d’Arquennes concédant leur fief de Thines aux frères du Temple établis dans dans le Duché de Brabant depuis 1142-1190. La présence d’une Chevalerie spirituelle dans la région est cependant beaucoup plus ancienne. 500 ans plutôt, dans la ville de Nivelles, la Princesse Gertrude fille de Pépin de Landen et de Itte Idoberge (Sainte Itte), dirigeait un monastère mixte, sur le modèle des chrétiens celtiques d’Irlande. Gertrude entretenait avec ceux-ci des liens d’amitiés sous le patronage de Saint Amand. Cette vierge franque, portant le manteau d’hermine et célèbre pour sa soif de connaissance, avait été armée Chevaleresse, tradition qui se perpétua parmi les chanoinesses de son monastère jusqu’au 17ème siècle. 
Dans nos régions occidentales, pour le monde celtique antérieur au christianisme, l’hermine comme la belette évoquait la tradition des prêtresses-guerrières. Plus tard, l’animal se retrouvera sur les armes du premier ordre de chevalerie de France, mixte lui aussi et ouvert aux non-nobles: l’Ordre de l’Hermine. C’est, en effet, en 1381, que Jean IV, duc de Bretagne créa l’Ordre de l’Hermine, c’est à dire 67 ans après la mort de Jacques de Molay et 50 ans avant la création de l’Ordre de la Toison d’or en France.
"En faisant entrer l’Hermine dans la Commanderie de Vaillampont, notre Commanderie marque son souci de chercher une filiation spirituelle, consciente ou inconsciente, entre l’Ordre monastique et chevaleresque de Sainte Gertrude de Nivelles, l’Ordre du Temple et l’0rdre de l’Hermine en Bretagne. Qu’il y ait eu ou non, transmission historique formelle entre ces traditions et la chevalerie chrétienne n’a ici que peu d’importance. L'histoire commune sur un territoire culturel commun, suffit à lier ces traditions en un même système de pensée en évolution. Notre communauté entend méditer librement ce lien et en comprendre l'esprit. Une des pierres angulaires de cette méditation porte sur l'existence d'une tradition de mixité au sein de la chevalerie spirituelle. Celle-ci veut que soient réunis sur un même cheval fonction guerrière et fonction sacerdotale, combat et rêve prophétique, pour atteindre la Concorde de l’humanité totale,  des hommes et des femmes, de l'animus et de l'anima"

Le R+C+ C+ Petrus +Eq a Amore Venator

***

Bienvenue à l'HERMINE DE VAILLAMPONT et longue vie au sein de la F.L.L.S. BREIZH

Aucun commentaire: