LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES

LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES
POUR CONTACTER LA FEDERATION DES LOGES LIBRES ET SOUVERAINES (F.L.L.S.) EN ACCEDANT A SON SITE CLIQUEZ SUR LA PHOTO CI-DESSUS

dimanche 1 février 2015

PRESENTATION DE LA F.L.L.S. PAR LE VENERABLE D'UNE DE SES LOGES LIBRES



Bonjour à tous et toutes
J'ai le plaisir aujourd'hui de vous transcrire ce courrier d'un de nos Vénérables, qui a souhaité garder l'anonymat, ainsi que le veulent les règles de discrétion observées au sein de notre Fédération :

***

"Comme beaucoup d'autres F.M. nous avons quitté la G.L.N.F. il y a quelques années. Nous nous sentions trahis par les valeurs nouvelles portées par cette obédience et avons avec  beaucoup de tristesse choisi de quitter cette maison qui nous avait vu naître. Après quelques semestres d'inactivité maçonnique l'envie de rejoindre une Loge fut la plus forte et avec plusieurs Maîtres et un Apprenti nous avons eu l'idée de créer une Loge Libre. Un peu "anar" nous avons construit un règlement intérieur des plus simples bannissant les décors administratifs de nos Tenues, une Loge ouverte à tous les F.M. régulièrement initiés.

Statuts rédigés, déclaration en préfecture d'une association, règlement intérieur et rituel R.E.A.A.sous le bras nous avons ouvert en décembre 2010. Au début nos Tenues étaient très "vintage", dans l'arrière salle d'un restaurant de la ville, nous reconstruisions et défaisions le Temple à chaque Tenue, ce qui n'a pas manqué d'amuser, d'interpeller voire d'intéresser d'autres F.M. locaux qui sont venus nous rejoindre comme visiteurs réguliers ou membres.

Plus que notre nomadisme c'était cette liberté avouée qui interpellait. Il faut dire que nous étions dans une ville où la F.M. est sérieusement ancrée depuis des lustres (GODF, GLNF, DH,  etc..) et un lourd passé Templier mais aucune Loge Libre à ma connaissance avant la nôtre.
Informé de l'existence de la F.L.L.S. par un Atelier d'une ville voisine nous la rejoignons en 2011. Depuis avec deux autres Loges de notre région nous n'avons cessé de pratiquer les inter-visites et de nous aider.

Nous visitons beaucoup même dans des obédiences qui a priori sont peu enclines à recevoir des F.M. non reconnus par elles, nous suscitons de la curiosité de par notre statut et notre liberté revendiquée. Notre Fédération est le plus souvent assimilée à une obédience, incapable que sont nos Frères d'imaginer un schéma alternatif, alors nous devons expliquer et ré-expliquer. Le message a fait son chemin et nous commençons à être compris.

Notre fédération est constituée de Loges qui ont entre elles des liens très lâches au regard des statuts de la F.L.L.S. Leur seule obligation en adhérant gratuitement est de respecter un certain nombre de règles, landmarks ou diverses traditions maçonniques. La contrepartie est que la Fédération crée du lien au travers du blog http://leslogeslibres.blogspot.fr géré par Breizh, du portail http://www.loges-libres-et-souveraines.com  géré par Webmestre et informe des Tenues via le "carnet du voyageur" mis à jour et distribué par Dziadusz.

Ce n'est pas beaucoup mais c'est déjà énorme. Ça donne de la visibilité à un ensemble d'Ateliers qui sans cela seraient isolés sur le territoire (dans notre cas ça nous a permis de nous rapprocher d'autres Loges, de nous épauler). Ça a permis de développer des échelles initiatiques qui nous manquaient (au R.E.A.A. et au R.E.R.). Et nous n'en demandons pas plus, désireux que nous sommes de conserver la souveraineté et l'indépendance de nos Ateliers.

Notre fonctionnement est essentiellement virtuel au travers d'échanges informatiques (avec les outils mentionnés précédemment) mais nous sommes des humains et rien ne vaut de bonnes accolades fraternelles, la vision d'un visage rayonnant, l'égrégore d'une Tenue et la ferveur d'une Chaîne d'Union. C’est pourquoi notre tenue fédérale annuelle reste un élément essentiel de la cohésion de notre fédération, et ce quel que soit le nombre des participants.

***

Merci à notre Frère pour cette présentation très claire des spécificités de notre Fédération. BREIZH.

Aucun commentaire: