LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES

LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES
CLIQUER SUR LE SCEAU POUR ACCEDER A NOTRE SITE WEB

lundi 9 septembre 2013

DECLARATION DE PRINCIPES DE NOS LOGES BRESILIENNES

À la Gloire du Grand Architecte de L'Univers
Liberté, Egalité, Fraternité
DÉCLARATION DE PRINCIPES
Log.’. Maçon.’. Kerub à l'Or.’. de Duque de Caxias, RJ, Brésil

Nous, les SS.’. et FF.’. MM.’., réunis à cette date du 21avril 2002, lors de la célébration dans notre pays en hommage à Tiradentes, considérons, d'accord et par unanimité:
I - Que les travaux maçonniques dévelopés par nous suivront les principes de la Franc-Maçonnerie Universelle ou Landmarks, cependent ils seront adaptés à la mentalité chrétienne et au sens commun;
II - Cette alteration est due au fait que la Franc-Maçonnerie, à partir de 1717, a été progressivement déchristianisée et, en outre, que les anciennes Marques ressentent un certain esprit élitiste qui ne correspond pas parfaitement à la Loi de l'Amour, aussi appelée Fraternité Universelle;
III – On doit également ajouter que le même esprit chrétien qui a allumé la Rose-Croix et le Martinisme a inspiré la devise « Liberté, Égalité, Fraternité», la raison qui nous fait l'accepter comme une symbole de lutte dans tous les domaines;
IV- Enfin, il explique et justifie la modification des anciennes Marques par le même esprit chrétien et l'idée de progrès continuel de l'esprit humain dans la poursuite de l'Etre, son objectif supérieur ou déification . En outre, lesdites Marques intouchables sont un effet de la rhétorique plutôt qu'une norme, comme en témoignent les changements effectués dans les temps;
V- Que toutes les questions qui touchent la vie de ce groupe de frères seront discutées dans les tenues et elles se dissoudront par voie démocratique, cet esprit démocratique étant l'une sorte de norme absolue et incontestée. Tout étant contraire à lui sera automatiquement considéré comme nul;
VI - Cette clarification se fait nécessaire car la réforme maçonnique  à 1717 a introduit l’obedience comme règle et l’abus de pouvoir comme un statut constitutionnel;
VII - En outre, le principe d'égalité en étant une formule standard, il écarte toute l'autre idée qui n'est pas en conformité avec ce principe, c'est à dire, des idées qui n'ont pas été votées par la tenue de frères qui l'assistent régulièrement;
VIII - On doit également dire que le principe de la liberté est blessé chaque fois qu’un franc-maçon est forcé à accepter une loi, une règle ou une ordonnance qui n'est pas librement proposée: Dieu a fait les hommes sans leur concordance, désormais Il ne fait rien sans que l’homme l'accepte. Cela se montrant d’accord avec l’expression maçonnique consacrée par l'usage, "homme libre et de bons moeurs". Tout ce qui est contraire à la liberté humaine c’est semblable au despotisme des anciennes monarchies et un résidu de l'absolutisme monarchique; voici la raison de notre forte répugnance ;
IX – C’est clair, donc, que tout le Pouvoir vient du peuple et pour son nom doit être exercé. Par conséquent, chaque poste de travail ou chaque titre qui emporte pouvoir sur nous sera soumis à l'approbation unanime de la Loge; sans son approbation, il sera considéré comme une usurpation; l’usurpateur n’a aucune qualification légitime ;
X - Voici la raison qui fait  que l'acceptation de nouveaux membres soit unanime car l'adhésion de tous à un frère nouveau ajoute un caractère spéciale à l’égrégore de la Loge ;
XI- Nous considerons que notre objectif est l'étude constant et investigatif sur la vérité, dans tous les domaines, sans exception, aussi bien que les études ésotéro-mystiques ne pouvant pas rester en dehors. En effet, la Franc-Maçonnerie étant une institution d’attitude spéculative basée sur les activités opérationnelles, toutes les théories et les pratiques existant seront sujet lié à notre domaine de recherche. Donc, Nous nous éloignons de toute préjudice insensée qui exclut quelque sorte de la pensée humaine, car tout ce qui appartient à l'homme est dans notre intérêt ;
XII- Pour finir, nous avons fixé comme des objetifs pratiques de cette Loge le droit et le devoir de travailler par l'évolution et le progrès spirituel, moral et matériel de notre peuple, de notre famille et de l'humanité , dans cette ordre d'importance et de valeur ;
XIII- Cette Déclaration de Principes peut être abrogée ou modifiée en tout temps, le cas écheant qu’elle represente la volonté générale des frères et soeurs, cela se fera en tenue par voie démocratique avec majorité des deux tiers ;
Cette déclaration sera signée par les membres présents à cette séance du 21 avril 2002.



En régime obédientiel, nous étions subordonnés au GRAND ORIENT MIXTE ET ÉCLECTIQUE DU BRÉSIL (GOMEB). Après une rupture, l’organisation MAÇONS ASSOCIÉS DE L’ANCIENNE TRADITION a été créée, et nous sommes devenus des maçons libres en Loges Libres.

Aucun commentaire: