LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES

LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES
Ce blog constitue l'espace d'expression libre de Breizh, Maître Maçon chantre des Loges Maçonniques Indépendantes, dites aussi Loges Libres. Son rôle est à la fois de faire connaître, promouvoir et relier entre elles lesdites Loges Libres. Il constitue enfin un lien avec le site web de la Fédération des Loges Libres et Souveraines (F.L.L.S.) créée en 2010 sur la base de ce même blog. (pour accéder au site cliquer sur la photo ci-dessus)

mardi 13 mars 2012

VISITE OBEDIENTIELLE PROGRAMMEE A LA LOGE LIBRE "THOT" DE VALENCE


Re-Bonjour à tous et toutes.
Je terminerai aujourd'hui par un article un peu spécial puisqu'il s'agit d'annoncer une visite obédientielle au sein d'une Loge Libre...une fois n'est pas coutume, mais je serai très heureux de voir cet évènement se multiplier par la suite :

***

Le Vénérable Maitre de la Loge " SHEKINAH " de Montélimar (Grande Loge Mixte Nationale) sera présent, avec une délégation de sa Loge, à la tenue du mois de Mai 2012 de la Loge Libre « THOT ».
Il présentera ses recherches, qui ont fait l'objet d'un livre « Conversation avec MARIH - l'arbre séphirotique Maçonnique », sous le pseudo « Rabi Zied Odnil ».
Cela entre tout à fait dans la démarche de notre Vénérable Maître qui nous a demandé de plancher sur le symbolisme d'une loge, de ses faits et gestes et de ses us et coutumes.
Les deux co-vénérables actuels ont avalisé cette démarche qui confirme notre esprit de tolérance et d'ouverture envers tous les Maçons, membres d'une Obédience ou non.
Il nous faut également saluer l'ouverture et la tolérance de certaines Obédiences qui ne voient dans ces échanges fraternels que l'intérêt supérieur de la Maçonnerie.

***

C'est également mon avis. Je rêve d'un monde maçonnique où l'on raisonne en échanges fraternels et non plus en rapports de force...c'est d'ailleurs ce qui m'a poussé à créer le Portail, puis la Fédération.... Merci à vous tous de suivre ce chemin. BREIZH.

Aucun commentaire: