LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES

LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES
CLIQUER SUR LE SCEAU POUR ACCEDER A NOTRE SITE WEB

dimanche 3 octobre 2010

ALTERNATIVE A LA MIXITE MACONNIQUE SELON LA LOGE LIBRE "LES COMPAGNONS DE LA PIERRE FRANCHE" A PARIS

Bonjour à tous.
Dans ce nouvel article nos Frères de la R.L.L.S. LES COMPAGNONS DE LA PIERRE FRANCHE à Paris nous présentent leur vision du partage du chemin maçonnique entre Hommes et Femmes.
Il ne s'agit par pour eux de tomber dans les frasques d'une grande obédience qui n'arrive plus à se situer entre le conservatisme et l'évolution de la société, mais bien au contraire d'un retour à la Tradition Initiatique qui n'a jamais ignoré le sexe faible, sans pour autant lui imposer le type d'initiation dévolu à l'autre composante de l'Humanité :

***

"Le rassemblement des Frères et des Soeurs doit se faire dans le respect absolu de la différence de chacun des deux sexes. Dans le domaine de l'initiation, il s'agit d'unir sans confondre, afin que chacun et chacune puisse assumer sa fonction et se trouve renforcé par cette union.
La difficulté est que les rites et rituels maçonniques tels qu'ils existent à ce jour ne sont pas prévus pour créer la synergie des différences des hommes et des femmes.
Certains courants maçonniques ont posé la mixité ou son rejet en principe absolu, d'autres ont fini par l'accepter par dépit juridique ou par faiblesse de choquer le plus grand nombre.
Ces positions binaires et profanes n'apportent rien et ne font que diviser les Francs-Maçons entre eux. A ce jour les profanes n'ont d'autres choix que de se diriger vers une loge "sexuée" ou vers une loge mixte. Les maçons "en place" se cantonnent quant à eux sur leur position "dogmatique" du pour ou du contre.

Et pourtant, il existe une alternative mais qui veut la voir ?
En effet, l'initiation est le domaine de la conciliation des contraires pas de la confusion. Respecter l'autre est un fondement de la démarche initiatique. Alors pourquoi imposer un rituel maçonnique par nature masculin à des femmes ?
Les femmes, les Soeurs, n'auraient-elles pas leur mot à dire sur ce sujet de la plus haute importance ?
Il serait intéressant d'écouter les Soeurs les plus anciennes et les plus gradées pour connaître leur sentiment sur la chose. Les voies initiatiques "sexuée" ou mixte sont elles adaptées, ne faut-il rien changer ou des adaptations doivent-elles être envisagées ?
La question est posée aux Soeurs, parcequ'en définitive ce sont elles les plus concernées. La Franc-Maçonnerie de nature masculine leur convient-elles, ce "véhicule" initiatique leur permet-elles de vivre la spiritualité selon leurs aspirations ?
Les Frères de la RLLS "Les Compagnons de la Pierre Franche" connaissent la réponse de quelques Soeurs et savent que la Franc-Maçonnerie doit être "revisitée" afin que le "mixitisme" ne voit jamais le jour et qu'enfin les Soeurs et les Frères aient l'occasion de s'épanouir et de vivre l'initiation côte à côte sans se confondre et tout en s'associant sans se dominer.
La RLLS "Les Compagnons de la Pierre Franche" est à ce jour une loge de Frères, mais a prévu dès sa création la possibilité de vivre l'initiation au côté d'une loge de Soeurs et cela sans mixité, tout en respectant les principes "ritualisés" de l'écoute et du partage entre loges de frères et de soeurs.
Cela ne peut se faire que par la mise en place de rituels différenciés, mais aussi de rituels communs. La RLLS "Les Compagnons de la Pierre Franche" est prête à collaborer avec toutes les loges désireuses de s'inscrire dans cette dimension qui était celle des anciennes traditions.
"Cherche et tu trouveras, frappe et l'on t'ouvrira."

***

Merci à nos Frères le la RLLS "LES COMPAGNONS DE LA PIERRE FRANCHE" pour cette vision, à la fois traditionnelle et novatrice, qui enrichit l'Egrégore du Portail.

Osons les différences, c'est ainsi que nous sortirons des ornières actuelles et construirons ensemble la Maçonnerie de ce nouveau siècle.

Mes amitiés fraternelles à tous et toutes , Profanes comme Maçons. BREIZH.

Aucun commentaire: