LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES

LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES
POUR CONTACTER LA FEDERATION DES LOGES LIBRES ET SOUVERAINES (F.L.L.S.) EN ACCEDANT A SON SITE CLIQUEZ SUR LA PHOTO CI-DESSUS

lundi 23 août 2010

"SUB ROSA" A GENEVE PREMIERE LOGE LIBRE A ADHERER A NOTRE FEDERATION

Bonjour aux Ami(e)s du Portail des Loges Libres.
J'ai l'extrême plaisir de vous annoncer que la prestigieuse Loge de Recherches Genevoise "SUB ROSA" est la première à m'avoir transmis sa demande d'adhésion à la Fédération des Loges Libres et Souveraines.
Je vous retranscrit ci aprés cette demande signée de mon Frère Jean, correspondant de sa Loge pour le Portail :

***

" Très Cher BREIZH

Par ce message, je te confirme l'adhésion de SUB ROSA à la Fédération des Loges Libres et Souveraines.
Depuis une année SUB ROSA a rejoint LE PORTAIL DES LOGES LIBRES sous le No 29.

Grâce à la F.L.L.S., nous avons les outils pour une meilleure circulation des informations de tous ceux qui oeuvrent dans leur propre Loge Libre (qu'elle soit Loge Bleue, Loge de Recherche, Atelier de Perfectionnement, Chapitre ou Aréopage.)

Ce resserrement entre nos différentes sensibilités et nos objectifs communs de maintenir (ou redécouvrir) cette « Franc-Maçonnerie », au plus proche de la « Voie Initiatique », ne peut qu'apporter ce ciment de fraternité (dans les sens humilité et partage) entre tous les Frères et les Soeurs dans le tumulte des relations humaines.

SUB ROSA apporte tout son soutien à La Fédération (et à son Président) pour que son rôle soit intégré par tous les membres actuels du Portail des Loges Libres.

Fraternelles Salutations. SUB ROSA. Jean."

***

Merci à la Loge SUB ROSA qui nous fait beaucoup d'honneur en étant la première à adhérer à notre Fédération.
Bonne fin de vacances à tous et toutes, et beaucoup de courage pour cette rentrée pour nos Ami(e)s Profanes (Les Maçons sont étrangers à ce souhait , puisqu'ils sont censés glorifier le Travail et non pas les vacances...ou alors je n'ai rien compris?...) BREIZH.

Aucun commentaire: