LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES

LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES
Ce blog constitue l'espace d'expression libre de Breizh, Maître Maçon chantre des Loges Maçonniques Indépendantes, dites aussi Loges Libres. Son rôle est à la fois de faire connaître, promouvoir et relier entre elles lesdites Loges Libres. Il constitue enfin un lien avec le site web de la Fédération des Loges Libres et Souveraines (F.L.L.S.) créée en 2010 sur la base de ce même blog. (pour accéder au site cliquer sur la photo ci-dessus)

dimanche 16 mai 2010

COMMUNICATION ET TRAVAUX DE LA LOGE DE RECHERCHES "LES LIBRES DISCIPLES D'HERMES" DE VALENCE

Bonjour à tous et toutes, Profanes comme Maçons.
J'ai le plaisir de vous transmettre une petite communication du Vénérable de la Loge Libre de Recherches de Valence (relative à certains Sauvages qui ne savent pas marcher dans les clous...), suivie du compte rendu des travaux de cette Loge pour le mois de mai:
***
Communication
Schématiquement, nous trouvons trois types de francs maçons :

1) les maçons frileux qui obéissent aux obédiences en balançant les oreilles dans le sens de la marche.

2) les maçons qui s'accrochent à leurs prérogatives et qui mènent ce que j’appellerais un combat d'arrière garde.

3) les maçons qui passent devant, n'ayant peur ni des coups, ni du mépris des "" Bien dans les clous ".

Dans cette dernière catégorie, nous trouvons les « Maçons des Loges Libres », surnommés sauvages par les "Bien dans les clous ". C’est ainsi que dans un objectif d'ouverture notre Loge de Recherches " Les Libres Disciples d’Hermès » ", refusant de marcher dans les clous, donne accès à ses travaux aux profanes avec un rituel adapté.

***

Travaux de Mai

« Compte rendu de la tenue du mois de mai 2010 de la Loge de Recherches « Les Libres Disciples d’Hermès » à l’Orient de Valence :
Après une révision générale des séances précédentes, nous abordons le vif du sujet, c'est à dire l’étude de la Théurgie et la façon de communiquer avec les différentes forcescosmiques et surtout les 72 noms de la divinité, comme exposé dans la kabbale pratique.
A ce niveau de recherche, et avec notre acquis collectif, cette pratique devient possible assez facilement.
Nous préparons l’étude approfondie de la « Schemhamphorash » tirée des versets 19, 20 et 21 du chapitre 14 de l’Exode ....et du rituel d’invocation de l’ordre des Elus Cohens rétabli par Robert Ambelain.
Nous avons encore du travail sur la planche. »

***
Bon week end à tous et toutes, et merci de votre fidélité. BREIZH.

Aucun commentaire: