LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES

LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES
POUR CONTACTER LA FEDERATION DES LOGES LIBRES ET SOUVERAINES (F.L.L.S.) EN ACCEDANT A SON SITE CLIQUEZ SUR LA PHOTO CI-DESSUS

mercredi 10 décembre 2008

PRESENTATION DE LA LOGE "LA PIERRE LEVAIN" A PERIGUEUX

Le Portail des Loges Libres et la Loge l'Etoile Polaire sont heureux de vous communiquer la présentation de la Loge Indépendante de Périgueux "LA PIERRE LEVAIN".

Cette quatrième présentation a le mérite à nos yeux de mettre en avant les principes qui régissent les Loges Indépendantes (et qui devraient régir toutes les Loges...)notamment au niveau du rôle et du fonctionnement de la Chambre du Milieu (seul organe de direction, composé de l'ensemble des Maîtres de la Loge.)
*
* LA PIERRE LEVAIN
*
La Pierre Levain est une Loge Maçonnique, initiatique, symbolique, indépendante et souveraine, située à Périgueux (Dordogne). Elle travaille aux 3 premiers degrés du Rite Ecossais Ancien et Accepté, au nom de la Franc-Maçonnerie Universelle et sous l’invocation du Grand Architecte de l’Univers, symbole qu’il appartient à chacun d’interpréter.

Loge indépendante signifie que la seule autorité reconnue est l'assemblée des Maîtres réunis en Chambre du Milieu où les décisions essentielles à la vie de la Loge sont prises à l'unanimité, le vote n'étant pas secret. Certains penseront que cela fait l'économie des boules blanches et noires! mais la raison est plus sérieuse: nous pensons qu'un initié digne de ce nom ne doit pas masquer ses opinions alors qu'elles peuvent enrichir ses Frères.

Les Principes traditionnels de la Franc-Maçonnerie sont les fondements de notre Règle, à savoir :
- Tous les Maçons sont Frères et sur un même niveau;
- Un Maçon libre dans une Loge libre;
- 7 Maîtres Maçons, régulièrement initiés, ont pouvoir de constituer une Loge Juste et Parfaite.
Issus de plusieurs Obédiences, Les Maîtres-Maçons de la Loge, ayant été initiés au Rite pratiqué, ont pouvoir de le transmettre.
Ainsi notre Loge est Régulière, Juste et Parfaite.

Nous reconnaissons tout Frère ou Soeur comme Franc-Maçon, après tuilage à son grade. Actuellement seuls les hommes sont admis comme membre actif, mais les Soeurs peuvent nous visiter.
Les travaux sont exclusivement symboliques pour le progrès spirituel de chacun. La coutume veut que tous les assistants interviennent à l'issue de la présentation d'une Planche. Aussi il n'y a généralement qu'une seule Planche par Tenue.

Nous nous réunissons un vendredi soir par mois (généralement le 2ème) à 19h30, dans un Temple provisoire prêté gracieusement par un Frère. Mais tous les décors du Temple étant mobiles, le chantier est aisément déplaçable!

Les questions administratives et les métaux, dont nous savons l'importance qu'ils ont dans le monde obédientiel, ne sont plus un souci. La très modeste cotisation de l'année précédente n'a pas encore été entamée, aussi la charge de Trésorier est des plus légère!

La Loge souhaite entretenir et entretient des liens fraternels avec toute Loge maçonnique quel que soit son choix en matière de Rite, de mixité ou d'appartenance à une fédération de Loges, pour autant qu'elle soit Juste et Parfaite. Notre Atelier n'exclut pas d'adhérer à une association de Loges indépendantes qui ne soit pas une Obédience au sens habituel et sous la condition que soit réellement respecté la Souveraineté de la Loge, en fait les décisions de la Chambre du Milieu.

Ceux qui souhaitent prendre contact avec nous (Profanes ou Francs-maçons) peuvent le faire via le Portail des Loges Libres qui transmettra et dont nous remercions chaleureusement son WebMaître pour son dévouement aux indépendants (sans décors métalliques!).
*
*
*
Merci à nos Frères de la PIERRE LEVAIN pour cette présentation.
A quand la cinquième...?
Bonne fin de semaine à tous et toutes. BREIZH

mardi 9 décembre 2008

NAISSANCE D'UNE LOGE LIBRE A BRIVE



Le PORTAIL DES LOGES LIBRES et la Loge L'ETOILE POLAIRE

Ont le plaisir de vous faire part de la naissance, en cette période de la Saint-Jean d'Hiver

DU TRIANGLE "PHARAON"

REGULIEREMENT FONDE PAR DES MACONS LIBRES

A L'ORIENT DE BRIVE

Ils appellent tous les Profanes et Maçons de cette région en recherche d'une Loge Initiatique pour y commencer ou poursuivre leur Chemin personnel à les contacter sur le Mail arvor@yahoo.fr qui fera suivre.

lundi 10 novembre 2008

PRESENTATION DE LA LOGE DE RECHERCHES MARITIMES "LA PEROUSE" à Nantes

Et de trois , c'est comme à la pêche , il fallait amorcer : J'ai donc le plaisir de vous transmettre la présentation de la Loge Nantaise de Recherches Maritime "LA PEROUSE".
Mais attention : cette Loge ne concerne que les Maçons rattachés à une obédience et ne concerne donc ni les Maçons sans attache obédientielle ni les Profanes (elle exige l'appartenance obédientielle et ne procède pas aux Initiations) :


Présentation :
Mes TCS et TCF,

La loge maritime de recherche La Pérouse est pluri-obédientielle par essence, ouverte à tous les Frères et Soeurs possédant le Degré de Maître, marins ou anciens marins professionnels (le service militaire dans la Royale est suffisant), exerçant ou ayant exercé une profession proche des métiers maritimes, pourvu qu’ils [elles] justifient de leur appartenance à une Obédience connue, française ou étrangère, et qu’ils [elles] soient à jour de la cotisation de l’année en cours dans leur Loge.
* * *
la loge La Pérouse est l’unique loge de recherche au monde dans le domaine des relations historiques entre notre Ordre, la Marine et l’histoire maritime. Elle ne deviendra jamais ni Grande Loge ni Obédience.
* * *
La loge accueille également les historiens, ou amateurs éclairés, spécialistes de l’histoire maçonnique et maritime.
* * *
Nous invitons à se joindre à nous toutes celles et ceux qui, répondant aux critères ci-dessus, cherchent un nouveau domaine d’action maçonnique au sein d’une structure où se retrouvent la solidarité des gens de mer et la sincérité de maçons toujours en quête de perfectionnement individuel.
* * *
La loge publie ses Travaux en mars de chaque année, et a récemment édité un Dictionnaire des marins francs-maçons (315 pages, 3100 entrées) qui sera complété chaque année par une mise jour reprenant les découvertes de nouveaux marins.

* * *
La loge a également créé le Cercle de correspondance Thomas Dunckerley, ouvert aux profanes intéressés par l'histoire maçonnico-maritime,et publiée mensuellement par Internet.

Bien fraternellement.

Bonne chance donc à l'équipage de LA PEROUSE et à ses futurs matelots (maîtres d'Obédiences , rappelons-le) et mon bonjour à tous les Maçons Libres et Profanes de par le Monde.
Et à trés bientôt pour la quatrième présentation... BREIZH.

dimanche 9 novembre 2008

PRESENTATION DE LA LOGE "LES CHEMINS DE COMPOSTELLE" à TOURS

Votre Webmestre préféré BREIZH, et ses Soeurs et Frères de l'Etoile Polaire, ont le plaisir de vous communiquer la présentation de la Loge Indépendante tourangelle "LES CHEMINS DE COMPOSTELLE" , en espérant que cet exemple soit suivi rapidement par les autres Loges Amies référencées sur notre Portail :
Présentation :

Loge mixte indépendante de Tours, la R :.L :. « Les Chemins de Compostelle » travaille aux trois premiers grades du Rite Ecossais Ancien et Accepté depuis plus de deux ans.
* * *
Elle se veut totalement engagée sur le chemin de la Réalisation spirituelle à l’aide de l’outillage symbolique fourni par l’initiation maçonnique. Elle fait sienne l’analyse suivante de René Guénon dont l’œuvre est chère au cœur de nombre d’entre nous et dont la pensée est le rempart de notre régularité :
* * *
« Etant symbolique, l’initiation maçonnique forme des Maçons qui ne sont que le symbole des véritables Maçons, et elle leur trace simplement le programme des opérations qu’ils auront à effectuer pour parvenir à l’initiation réelle. Si l’on ne peut communiquer ce qui est inexprimable par essence, on peut du moins donner les clefs qui permettront à chacun d’obtenir l’initiation réelle par ses propres efforts et sa méditation personnelle, et l’on peut aussi, suivant la Tradition et la pratique constante des Temples et Collèges initiatiques de tous les temps et de tous les pays, placer celui qui aspire à l’initiation dans les conditions les plus favorables de réalisation, et lui fournir l’aide sans laquelle il lui serait presque impossible de parfaire cette réalisation. Extérieur et transmissible dans ses formes, l’enseignement initiatique n’est en réalité qu’une préparation de l’individu à recevoir la véritable instruction initiatique par l’effetde son travail personnel. »
(René Guénon, Aperçus sur l’Initiation, chap. XXXI)
* * *
Notre Loge comprend dix maîtres et maîtresses (issus de la G.L.D.F., de la G.L.N.F., du G.O.D.F., de la G.L.F.F., de la S.O.T. ou exaltés dans la Loge), deux et bientôt quatre apprentis.
* * *
Hébergés gratuitement au-dessus du local commercial d’un frère, nous mesurons notre chance de pouvoir ainsi écarter les métaux de nos soucis. Même si nous nous cotisons ponctuellement pour acheter tel ou tel décor indispensable et spécifique, nous nous débrouillons la plupart du temps pour contribuer au bon fonctionnement de la Loge par le prêt ou le don des objets qui nous manquent.
* * *
La pauvreté de la cassette du frère trésorier correspond donc bien à l’ascèse voulue par la Loge. Seule notre sœur hospitalière dispose de fonds qui sont consacrés principalement à l’éducation d’une enfant du Tiers-Monde (Nous nous sommes engagés pour 30 € par mois).

* * *
Bien entendu, toute recherche d’un surdimensionnement de l’ego y serait vouée à l’échec, tant notre Loge a la cordonite en horreur. Seul l’Architecte de l’Univers y est grand.

* * *
Nous sommes parfaitement réguliers, tout au moins selon les principes rappelés par René Guénon dans ses divers ouvrages même si cette définition de la régularité n’est pas appréciée par ceux qui confondent le plan initiatique et le plan administratif.

* * *
Nous acceptons tout frère ou toute soeur qui veut nous visiter s'il (elle) est libre et de bonnes moeurs et possède le degré requis pour nos travaux du jour. Nous espérons d’ailleurs que le réseau de loges libres où nous sommes maintenant référencés nous donnera l’opportunité de briser un certain isolement dont les causes ne sont malheureusement pas seulement géographiques.

* * *
En dehors de notre tenue mensuelle (généralement le troisième samedi à 16h.00), nous organisons des conférences sur la pensée traditionnelle. Cela attire à nous des profanes dont certains nous rejoignent ensuite dans la Fraternité initiatique.
* * *
Bonsoir à tous et toutes, Maçons comme Profanes, et au plaisir de se retrouver sur la Toile. Et un grand merci à nos Frères et Soeurs de la RL "LES CHEMINS DE COMPOSTELLE" pour cette belle présentation.
Votre dévoué webmestre. BREIZH

mercredi 3 septembre 2008

LA VOIE VIRTUELLE EST SANS EGO

Bonjour à tous et toutes, et bon courage pour cette rentrée de Septembre.

Poursuivons, si vous le voulez bien, le thème ébauché dans notre précédent article. Il était question, je vous le rappelle, de verrouiller dès le départ les structures maçonniques, afin que les égos ne puissent y étendre leur influence destructrice.

Alors je vais encore me répéter, car telle est la méthode du rituel maçonnique : retournons encore aux origines car le présent n'est qu'un reflet du passé destiné à mettre en oeuvre l'avenir en suivant les plans immuables du Grand Architecte de l'Univers.

Et que nous dit notre passé de Bâtisseurs ? Il nous dit que nos Ancêtres du Métier signaient leurs Oeuvres par une "Marque" qui était un signe anonyme. Bien souvent cette Marque était un dessin de type runique, telle la fameuse "patte d'oie".

De même , on connait la plupart du temps le nom du Religieux qui "supervisait" le Chantier de la Cathédrale, mais non celui du réèl Maître d'Oeuvre qui restera à jamais anonyme, car il ne vivait pas pour lui mais pour l'Oeuvre.

De plus, ce Maître d'Oeuvre ne portait pas de costumes rutilants semblables à ceux des membres du Clergé. Il portait des signes de reconnaissance, certes, mais trés discrets : La Canne du Maître d'Oeuvre ou la Jauge qui portait les mesures sacrées et un simple bonnet du type phrygien qui était la marque de l'Initié (voir les chapiteaux de certaines églises romanes.)

Quel exemple à méditer pour tous nos grands mamamouchis de la Maçonnerie moderne, croulant sous le poids de leurs décors "métalliques" , enrubannés et dorés sur tranche, véritables "Hommes d'Eglise" dont les portraits seraient dignes de figurer dans les galeries du Vatican ...mais en aucun cas dans la Crypte des Initiés.

Alors mes Frères et Soeurs, et vous aussi nos Ami(e)s profanes, essayons encore, je vous en conjure, de mettre notre égo sous l'éteignoir. Suivons l'exemple des Maîtres d'Oeuvres et non pas celui des Evêques. RESTONS ANONYMES et nous pourrons évoluer dans le Sacré. Car je vous rappelle que les mots Secret et Sacré ont la même origine, ce qui explique que L'Initié doive travailler "à couvert"... et donc discrètement...

Mais comment, me direz-vous, faire fonctionner une structure maçonnique ou autre, si l'on reste dans l'anonymat ?

Et bien c'est tout simple : il suffit de continuer ce que vous faites déjà en faisant vivre ce Blog ...

Car qu'est-ce que Portail des Loges Libres à votre avis ? si ce n'est une structure maçonnique protégée par l'anonymat du web, gérée par un webmestre qui est lui-même protégé de l'influence maléfique de son propre égo par son pseudo ?

Oui mais, me direz-vous , le Portail des Loges Libres n'est qu'une vitrine internet, trés éloignée d'une structure réèlle de gestion maçonnique.

Ah bon, alors je vous invite à visiter le site de l'OIEF (Ordre Initiatique Egyptien de France) qui est en train de reprendre la gestion de quelques Loges de Memphis Misraïm du Sud Ouest. Il s'agit là également de Webmestres anonymes qui se mettent à la disposition des Frères et Soeurs pour les soulager de la tâche de gestion ( je dis bien de gestion, et non pas de commandement... ces gens là sont habillés comme vous et moi , ils ne portent ni uniforme ni décorations , ils n'ont pas de titres rutilants, ils sont simplement Maîtres Maçons du web, ET ILS EN SONT FIERS .)

http://oief.vefblog.net/

Et j'ajoute un point important : ces gestionnaires du virtuel sont, eux, réèllement bénévoles : pas de frais de déplacements ni de repas pris sur le compte de l'association, pas d'intéressement aux bénéfices réalisés sur la location des Temples ou sur l'exploitation des restaurants dits maçonniques (car je ne suis pas fou, j'ai bien entendu récemment un de ces "gestionnaires maçons" déclarer ouvertement : "ce genre d'établissement , c'est fait pour faire du fric"...).

Il n'y a donc aucune raison d'établir un budget pour ce type de structure virtuelle.... à condition que les Loges qu'elle gère soient absolument libres , c'est à dire autonomes, notamment au niveau de leurs locaux, que ces locaux soient loués dans le monde profane , ou qu'ils appartiennent à la Loge .

Cela vous parait utopique ? alors parlez-en aux Frères de cette Loge de la Guadeloupe qui possède son local propre, construit puis aménagé au fil des années par les efforts de tous. Je peux également vous citer cette Loge du GODF de Douai à laquelle j'ai appartenu, qui louait un simple local associatif dans lequel nous scotchions sur les murs les symboles dessinés sur du papier écolier, pour les retirer à la fin de la tenue. Relisez enfin l'article de présentation de l'Etoile Polaire ou je relate nos premières réunions dans une cuisine puis dans un salon de coiffure.

Non, croyez-moi , pour vivre la Franc-Maçonnerie initiatique , point n'est besoin de posséder des locaux officiels décorés en permanence , la Maçonnerie n'est pas une Eglise, elle n'a pas à briller de mille feux pour évangéliser car tel n'est pas son rôle. Son rôle est de construire le Temple de l'Homme et à travers lui de tenter d'améliorer celui de l'Humanité...et non de construire des temples de béton destinés à abriter des idoles humaines...

Alors, une gestion maçonnique virtuelle pour le vingt et unième siècle? et pourquoi pas ?

De toutes façon l'ancien Temple se lézarde de toutes parts, alors il n'y a pas à hésiter mes Frères et Soeurs, aidés des Ami(e)s Profanes de bonne volonté qui voudront bien nous rejoindre, saisissons nos maillets, ciseaux, truelles ...et souris... et construisons ensembles le Temple de demain.

Votre webmestre dévoué ( et bénévole...). BREIZH.


lundi 11 août 2008

L'EGO EST LE PIRE ENNEMI D'HIRAM

Bonjour à tous et toutes.
Et maintenant si l'on s'attaquait au fond du problème qui nous rassemble sur ce Portail ?
Pourquoi des Frères et Soeurs, de plus en plus nombreux, souhaitent-ils se mettre en marge du système obédientiel qui a pourtant su les réunir de 1717 à nos jours ?

Des divers contacts, oraux ou épistolaires, que j'ai pu avoir avec nombre de Maçons ayant lu les premiers articles du blog, il ressort tout d'abord que le rejet n'est pas total :
Certains d'entre vous insistent en effet sur le fait que la "structure" obédientielle leur apparait comme trés utile au niveau matériel pour fédérer l'intendance, mais même à un niveau plus élevé pour fédérer "intellectuellement" les éléments qu'ont en commun un certain nombre de Loges , que ce soit au niveau historique ou parfois même au niveau de la démarche symbolique.

Mais alors , où est le hic ?
Si les obédiences ont cette utilité, pourquoi vouloir les remplacer par des "fédérations plus lights" comme le proposent certains et certaines d'entre vous ? ou pourquoi vouloir les quitter sans les remplacer du tout comme le proposent d'autres, dont votre serviteur ?

Pourquoi? et bien tout simplement parce que ce système ne fonctionne plus.
J'entends par là que :

1°)Les structures qui subsistent ne le font que par leur nombre d'adhérents et subséquemment par l'importance de leurs finances. Par contre en leur sein ne subsiste plus aucune de trace de recherche initiatique et encore moins de transmission initiatique. Ce sont des "systèmes" qui fonctionnent en autarcie , uniquement pour eux mêmes. Alors n'ayant plus rien à transmettre, ils tentent de justifier leur existence en opérant des "déviances" en direction des occupations profanes : politique , religion, social. Ils tentent ainsi de se substituer à des organismes rodés et dont c'est le travail. Ces systèmes sont donc non productifs et de ce fait fatalement voués à l'extinction.

2°)Par ailleurs on a remarqué au cours de l'histoire maçonnique que des petits groupes qui fonctionnaient à l'origine de façon sincère et désintéressée, fournissant pour certains un travail initiatique des plus sérieux, finissaient toujours un jour ou l'autre, soit par disparaitre, soit par rejoindre le groupe des grands structures. Si la disparition pure et simple peut s'expliquer assez facilement la plupart du temps (vieillissement ou non remplacement des responsables par exemple), l'agrégation à un système que l'on a refusé au départ peut paraitre moins aisée à comprendre.

Pour ma part, je vois une explication commune à la déviance des grandes structures et à la disparition des petites :
Dans les deux cas les causes sont à rechercher à la fois dans les Hommes (égo surdimensionné de certains) et dans les structures (textes de base faisant le lit du développement anarchique desdits égos).

Je m'explique : supposons un citoyen lambda possédant déja un égo conséquent ( donc un citoyen plutôt faible puisque, je vous le rappelle, le "Maître" est celui qui précisément maîtrise son égo...) et proposons-lui de prendre des responsabilités dans l'association, sachant que s'il accepte , il portera des titres le mettant ipso facto au dessus de la masse populaire, tels que Grand Secrétaire, grand Porte Glaive , voire Grand Maître et j'en passe... que croyez-vous qu'il arrivera ? Oui , c'est bien cela , le pacifique pigeon se transformera en rapace , prêt à tout pour "arriver en haut" de la fameuse échelle qui n'a plus d'initiatique que le nom...

Car voilà bien le problème : La Maçonnerie est composée d' Hommes (dans le sens d'êtres humains) et un Homme ça a un EGO, et cet égo ( qui est à l'origine un salutaire système de défense de l'individu et de l'espèce) finit toujours par vouloir prendre le dessus dans tous les domaines. Alors fatalement , certains , plus faibles que d'autres , finissent toujours par tomber dans le panneau en oubliant les enseignements du Métier sur l'humilité et le respect des autres.

Malheureusement, il y aura toujours certains membres de nos associations qui présenteront ce risque et cela nous ne pourrons jamais l'éviter totalement.
Par contre il nous est fort possible d'intervenir au niveau du second facteur, mais il faut pour ce faire agir dès le départ, au niveau préventif, car une fois le mécanisme égotique engagé il est déjà trop tard.

Voici donc ce que je propose comme antidote au véritable poison qui ronge le corps maçonnique:

SOIT : Les Loges Maçonniques redeviennent indépendantes comme avant 1717 : plus de structures externes permettant le développement de l'égo.

SOIT : Certaines Loges le souhaitant se fédèrent au sein d'un organisme de gestion dont les statuts sont "verrouillés" dès le départ en vue d'éviter toute possibilité de dérapage égotique d'un, voire de plusieurs gérants.
Ce verrouillage pourrait se concevoir comme suit :

-Titre de la structure strictement administratif ou associatif : Fédération , Association, Groupement ... A l'exclusion de tout titre rappelant de prés ou de loin le domaine initiatique : donc surtout pas de Grande Loge, de Grand Orient etc...Et il est bien évident que le terme même d'obédience est à proscrire, signifiant quand-même , je vous le rappelle : obéissance , subordination...

-Idem pour les appellations des gérants pour lesquels on emploiera les termes associatifs : président et non grand maître, secrétaire et trésorier et non grand secrétaire et grand trésorier etc...

-Interdiction absolue de créer et porter des décors paramaçonniques spécifiques aux fonctions administratives, que se soit en Loge ou à l'extérieur. On est dans l'associatif, on n'a pas à porter des vêtements initiatiques pour gérer des problèmes profanes.

-Maintien de la démarche maçonnique au sein des trois premiers degrés qui sont les seuls réellement initiatiques et qui contiennent tout l'enseignement reçu de nos Ancêtres Bâtisseurs.

Ce dernier point sera sans doute le plus dur à accepter, notamment par les Loges faisant partie d'un système dit "à hauts grades" mais il me semble aussi important que les trois autres, ces systèmes comportant des hiérarchies à rallonge et des titres clinquants de nature à exacerber les égos qui n'attendent que cela.
J'admets que mes propositions sont de nature à en faire reculer plus d'un mais , honnêtement, il faut savoir ce que l'on veut : on n'a jamais fait reculer un cancer avec de l'aspirine, que je sache...

L'avenir nous dira si les maçons sont capables de se reprendre et si notamment les maîtres sont capables de redevenir ce qu'ils devraient être : des "maîtres d'eux-mêmes".
Lourde tâche , je l'admets, car l'EGO veille au fond de nous et il nous faudra sans cesse utiliser la perpendiculaire du Second Surveillant pour descendre le débusquer , mais ne dit-on pas que nous resterons toujours d'éternels Apprentis?

Alors à vos outils mes Frères et Soeurs , la Pierre est loin d'être dégrossie.

Avec mes excuses pour nos Ami(e)s Profanes que j'ai un peu mis de côté dans cet article. BREIZH.

lundi 28 juillet 2008

PRESENTATION DE L'ETOILE POLAIRE

Bonjour à tous et toutes , en espérant que les vacances se passent bien et que les batteries se rechargent afin de pouvoir continuer à refaire le monde à la rentrée.

Notez que notre Portail des Loges Libres se porte bien lui , puisque comme vous pouvez le voir en marge du Blog : il y a désormais

QUINZE LOGES REFERENCEES

Pas mal en deux mois d'existence dont un mois de congés, mais pas de triomphalisme, nous n'en sommes qu'au début et il faut maintenant que notre action se pérennise, sinon à quoi bon l'avoir démarrée , pas vrai ?

D'autre part être référencé c'est bien , mais se présenter aux Lecteurs du Blog c'est mieux , et c'est pourquoi je me lance à l'eau pour ma propre Loge, en espérant que cet article ne fera pas trop doublon avec le Blog de l'Etoile Polaire (que vous lisez tous régulièrement j'en suis convaincu...)

Le Triangle L'Etoile Polaire est né il y a quelques années... dans la cuisine de l'appartement d'un des membres .

Nous étions alors quatre Maîtres Maçons provenant d'une Loge d'Obédience qui venait de se disperser suite à un problème interne du genre de ceux qui ne devraient jamais arriver en Franc-Maçonnerie...

Un an plus tard , l'effectif atteignait le chiffre magique de Sept Maîtres Maçons et le Triangle devenait Loge Provisoire... et se réunissait désormais dans un salon de coiffure aprés la fermeture (changement de standing oblige....)

L'effectif continuant à progresser lentement , il était décidé de lever une participation pour pouvoir louer un local. Simultanément, une demande de patente était faite auprès du Suprême Conseil du Rite Opératif de Salomon afin de pouvoir pratiquer officiellement ce rite Compagnonnique.

L'effectif atteignant les douze membres (neuf Maîtres et trois Compagnons) il était procédé à l'allumage officiel des Feux de la Loge et aprés deux années de pratique du Rite sous son contrôle, le Suprême Conseil nous remettait officiellement la Patente du R.O.S.

Notre Loge a désormais acquis son rythme de croisière et je peux dire sans fausse modestie que je suis particulièrement fier du fait que notre petite équipe ait été capable de mener à bien cette entreprise où rien n'était gagné à l'avance. Et c'est cette réussite qui m'a poussé à créer le Blog de l'Etoile Polaire , puis celui du Portail des Loges Libres , afin que les Frères et Soeurs "en errance" sachent qu'avec :

PERSEVERANCE - FRATERNITE - INDEPENDANCE

(La devise de notre Loge) il est toujours possible de recréer au niveau local cet espace maçonnique d'échange et de fraternité quand nous ne le trouvons plus dans la Maçonnerie Institutionnelle.(Ce qui n'est pas toujours le cas, bien heureusement...).

L'historique étant fait, j'en viens aux spécificités de notre Loge : Outre l'indépendance totale, tout est fait à l'Etoile Polaire pour que les Frères et Soeurs puissent assumer leur démarche initiatique dans la plus parfaite sérénité. Pour ce faire nous avons décidé de combattre trois Mauvais Compagnons : le Métal , la Cordonnite, l'Administration.

LE METAL : Il n'y a pas de "capitation" à l'Etoile Polaire, chaque membre est seulement invité à s'acquitter de sa part du Loyer du Temple, et s'il ne peut le faire à l'occasion, les autres le feront pour lui . Les frais de fonctionnement , réduits au minimum, sont couverts par le tronc de la Veuve auquel s'ajoutent les bénéfices faits sur le prix des repas ( prix d'ailleurs minimum puisque nos agapes consistent en un modeste casse-croûte compagnonnique.)

LA CORDONNITE : Nous aurions pu dire également l'Ego , c'est la même chose. A l'Etoile Polaire le collège d'Officiers est réduit à sept (car sept suffisent à la rendre juste et parfaite). D'autre part les Maîtres sont invités à travailler autant sinon plus que les Apprentis ou Compagnons . Comme eux ils présentent leurs planches debout et à l'ordre entre les colonnes. Enfin le VMO, outre son rôle initiatique, est traditionnellement chargé de l'administration de la Loge en dehors des Tenues (puisqu'il n'y a pas de trésorier et que le secrétaire est cantonné à son rôle en Loge). J'ajoute que dans mon cas personnel , toujours pour canaliser le grand Ennemi d'Hiram qu'est L'Ego, je m'astreints également à faire les courses pour les agapes...et à bricoler dans le Temple quand c'est nécessaire.

L'ADMINISTRATION : N'allez pas croire que j'aie quelque chose contre les Fonctionnaires, je l'ai été pendant trente ans... Non , mais il faut simplement savoir ce que l'on veut : une Loge maçonnique n'est ni un cours de formation au secrétariat, ni une façon d'apprendre à placer ses économies. Le seul but de la Franc-Maçonnerie est de proposer à ses adeptes une formation INITIATIQUE. Et dans ce cadre je ne vois aucun intérêt à "jouer au Fonctionnaire, au Président d'Association ou au Membre de Bureau", même si ces fonctions, dans leur domaine propre d'application, restent fort utiles et respectables. Si L'Etoile Polaire est souchée sur une Association de Loi 1901, c'est uniquement parce c'est la seule façon de pouvoir ouvrir un compte en Banque (lequel est quand même indispensable pour régler le loyer et pour que puisse s'exercer un contrôle sur le Membre chargé des finances). Il est bien évident que si ce n'était pas le cas, nous fonctionnerions sous forme d'Association de fait, formule beaucoup plus libre et fraternelle à mon humble avis.

Voilà pour notre philosophie : le moins de paperasses et le plus de fraternité possible.

J'ajouterai que notre effectif actuel est d'une quinzaine de membres et que c'est une bonne moyenne pour notre type de Loge. Ce qui revient à dire qu'il est exclu pour nous de dépasser la vingtaine de membres, et ce pour éviter de perdre le caractère "familial" de notre Loge. La fraternité est le maître-mot de la Maçonnerie mais nous ne croyons pas qu'il soit possible d'être réèllement "Frère ou Soeur" dans un groupe de 200 membres.

Bien sûr nous ne nions pas qu'il existe une "fraternité" entre les membres de notre Institution à tous les niveaux, jusqu'à celui de la planète, mais il s'agit là d'une fraternité de partage d'idéal, qui n'a rien à voir avec les liens indéfectibles qui peuvent se nouer entre les membres d'une chaîne d'union réduite au sein d'une Loge. Car dans ce cas les maillons sont soudés par le vécu en commun du rite, et cette soudure là est d'une autre trempe (si vous ne me croyez pas parlez-en à ceux qui ont "créé Loge Sauvage" au sein d'un camp de concentration...).

Et pour terminer en restant dans la philosophie de cet article, qui est aussi celle de l'Etoile Polaire, je citerai cette merveilleuse phrase déclamée à notre Rite, juste avant de quitter le Temple :

"Les Civilisations s'écroulent, les Hommes disparaissent, l'Ordre Eternel demeure."

Et je laisse la place aux autres Vénérables de Loges Libres pour leur article...

Bonnes fins de vacances à Tous et Toutes. BREIZH

dimanche 8 juin 2008

POURQUOI DES LOGES LIBRES ?

Nos Amis de l'extérieur peuvent se demander pourquoi vouloir développer un deuxième type de Loge alors que les Obédiences maçonniques occupent largement le terrain et que leur effectif augmente régulièrement .
Mais justement , le rôle de la franc-Maçonnerie est-il réèllement de faire du chiffre comme Carrefour et Leroy Merlin ?
Comme tous les grands systèmes inventés et développés par l'Homme, notre Institution subit une érosion de ses principes premiers, sous la poussée d'un développement effréné de ses structures externes.
Ce phénomène est le même que celui qui a touché successivement les diverses Religions : Il y a autant de différences entre les administrations maçonniques actuelles et les Loges Opératives primitives qu'entre L'Eglise Catholique Romaine actuelle et les premiers groupes de Chrétiens qui se réunissaient dans les catacombes.
Entendons nous bien , mon rôle en developpant ce blog n'est pas de combattre la Maçonnerie des Obédiences, je n'oublie pas que sans elle je n'aurais pas le plaisir de m'adresser à vous aujourd'hui. Non , mon seul but est de faire savoir qu'il existe UNE AUTRE FACON de pratiquer la Maçonnerie et que dans l'intérêt même de l'Ordre Maçonnique Universel ces deux façons de pratiquer doivent impérativement coexister.
Et à ce sujet je me dois de rendre hommage à une Obédience qui, depuis sa naissance il y a une trentaine d'années, a su respecter l'existence des Loges Libres : je veux parler de l'Ordre Initiatique et Traditionnel de l'Art Royal ( OITAR).
Contrairement aux autres groupements maçonniques, l'Oitar ne reconnait pas un Maçon par son appartenance à une Obédience, et donc à la présentation d'une pièce d'identité maçonnique ou à la productions des fameux "mots de semestre", mais aux CONDITIONS DE SON INITIATION, lesquelles seront établies par ses réponses au "Tuilage" traditionnel.
Et si la différence peut paraître anodine à un Profane, elle est de taille pour un Maçon car elle démontre précisément l'état de décomposition actuel de la Maçonnerie qui se sert, pour identifier ses membres, du système le plus profane qui soit (celui de la Fonction Publique) alors qu'elle a à sa disposition un procédé traditionnel beaucoup plus fiable, hérité de ses Fondateurs.
Mon souhait est donc de voir se développer un système maçonnique où vivent en parfaite harmonie des Loges Souveraines et des Obédiences réellement adogmatiques, du type de l'Oitar.
Et ce faisant , je ne viens pas d'inventer le fil à couper le beurre, car mes propos peuvent se résumer en une formule traditionnelle qui remonte aux origines de la Maçonnerie Spéculative et que mes Frères et Soeurs connaissent bien : LE MACON LIBRE DANS LA LOGE LIBRE.
Une bonne journée à tous les Hommes et à toutes les Femmes Libres... BREIZH.

mardi 3 juin 2008

NE PAS CONFONDRE FEDERATION ADMINISTRATIVE AVEC FRATERNITE INITIATIQUE

Bonjour à tous et toutes.
Le premier article de ce blog sera consacré à lever une ambiguîté qui empoisonne littéralement le recrutement maçonnique :
Je veux parler de l'amalgame qui est fait par les médias entre la Loge (espace-temps sacré ou est dispensé l'enseignement initiatique) et l'obédience (simple association du type 1901, dont le rôle consiste à encaisser des cotisations et gérer un patrimoine immobilier).
L'origine de cet amalgame est trés facile à découvrir : il suffit de voir de quels titres ronflants sont affublés les présidents des conseils d'administration de ces organismes pour comprendre comment des personnes extérieures assez influençables peuvent se laisser abuser par les mots:
On ne dit pas, par exemple, "Président d'une Fédération de Loges" mais "Grand Maître d'une Puissance Symbolique Souveraine"...
Je n'épiloguerais pas sur cet aspect un tantinet "exotique" de l'administration maçonnique mais je tenais à le souligner d'emblée car il est la cause de nombreuses méprises et par la-même de nombreuses déceptions.
Le problème est que les choses sont faussées dès le départ :
L'Initiation est une démarche nous venant du fond des âges qui a pour but essentiel de mettre l'individu en contact avec sa nature profonde, afin de l'aider à surmonter ses peurs ancestrales. Elle agit selon le mode introspectif et c'est pourquoi elle présuppose une mise à l'écart du monde (c'est le rôle de la Loge, et aussi celui du fameux Secret).
Or là que voit le Cherchant qui frappe à la porte du Temple ? Une maçonnerie structurée sur le modèle des sociétés profanes , avec pignon sur rue, des locaux sérigraphiés comme des supermarchés, des responsables eux aussi facilement identifiables, arborant dans les magazines (quand ce n'est pas dans la rue...) des éléments de décors maçonniques que leurs Anciens avaient eu la décence de ne pas exhiber en public car ils représentaient pour eux les symboles sacrés de leur recherche spirituelle.
Voila pourquoi aprés vingt ans de maçonnerie obédientielle j'ai décidé de quitter ce monde factice où tout pousse l'Homme à gonfler son égo alors que la démarche initiatique a précisément pour but de maîtriser cet égo.
Et là , surprise , j'ai constaté que j'étais loin d'être le seul dans ce cas : Je n'ai eu aucun mal à trouver des Frères et Soeurs pour constituer une Loge Indépendante, mieux encore , grâce à internet, j'ai pu constater que ce type de Loge était relativement répandu.
D'où l'idée de ce blog , destiné à proposer à nos Amis Profanes une autre vision de l'Ordre Maçonnique peut-être plus en rapport avec le but de leur recherche personnelle.
Sur la droite du blog vous trouverez la liste des Loges Indépendantes qui ont demandé à être référencées. Cette liste reprend juste le titre de la Loge , son Orient ( grande ville la plus proche) et le rite pratiqué.
Les personnes intéressées pourront me demander de transmettre leurs coordonnées à l'une de ces Loges qui restera libre de donner suite ou non.
A noter que les personnes arguant de la qualité de Franc-Maçon devront se faire reconnaître comme tels.
Au plaisir de vous retrouver sur la Toile . BREIZH.